Projects

CHEMINS D’EAU

Place, Monemvasia

  • Photo aérienne du chateau de Monemvasia (D. Stassinos)
  • Vue de haut: avant les traveaux
  • Vue de haut: après les traveaux
  • La construction des chemins de drainage
  • Εchantillons des mosaïques de galets
  • Vue de nordest
  • Vue complete de la place
  • Vue complete de la place
  • Détail des chemins de drainage
  • Les scultures en forme de lettres
  • La place avec des visiteurs
  • Plan general de la place
  • Détail de construction du chemin de drainage
  • Détail des scultures en forme de lettres
TYPE
ESPACE PUBLIC
PHASE
EN CONSTRUCTION
ÉQUIPE
ELENA ZABELI, TONIA LEOTSAKOU, MοY
CLIENT
MUNICIPALITÉ DE MONEMVASIA

Le mardi 17 avril 2012, à 12h37 exactement, trois personnes se rencontrèrent sur la place Chryssafitissa à Monemvasia. Il s’agissait de l’architecte, de l’archéologue et du vice-maire, qui ouvraient ainsi la première réunion au sujet de l’aménagement de la place. Avant de commencer à discuter, ils regardèrent la vaste étendue qui les entourait: terre, boue, herbes sèches, débris et tas de pierres. Malgré tout cela, la relation frontale et dégagée de la place avec la mer, le ciel et le vent façonnait déjà une expérience forte en soi.

Une question surgit: “Mais si la place est pavée, comment l’eau de pluie s’écoulera-t’elle?”
Quelques mois plus tard l’architecte répondit: “Le dessin du pavage et la topographie de la place seront définis par des chemins de drainage et des lignes de crêtes, ils conduiront les eaux et les évacueront à travers les murs de fortifications. De cette façon, le dessin de pavage maintiendra une relation organique avec la place et exprimera cette nécessité vitale.”
Les chemins de drainages furent dessinés de manière libre en zigzags en suivant les déclivités les plus fortes et en s’assurant que les eaux ne stagnent pas et ne viennent inonder les réseaux techniques souterrains et les puits existants. De plus, la place fut divisée en 6 terrains de tailles plus ou moins équivalentes, chacun ayant une ligne de crête en son milieu et des chemins de drainages sur les côtés.

Une technique de pavage traditionnel fut choisie. De pierres de pavement maintenues ensemble par de la terre couvriraient la plus grande surface de la place. Cette terre favoriserait la pousse de petites plantes dans les interstices entre les pierres et donneraient ainsi une plus grande place à la nature. Les chemins de drainage seraient faits de morceaux d’ardoise effilés, de briques pleines et de mosaïques de galets au centre des parties courbes. Les galets furent choisis pour donner l’impression visuelle d’un écoulement d’eau. Le promeneur en traversant la place, allait passer successivement de légères « vagues » de pierre à des « gués » de galets.

Conjointement avec le pavage, une série de petites installations furent proposées. Tout d’abord, quatre dalles de pierre posées au niveau du pavage allaient être placées aux quatre coins de la place, quelques vers du poète Yannis Ritsos gravés dessus. Ensuite, une série de sculptures faites de tiges de métal et inspirées de la calligraphie byzantine serait placées près des dalles. Enfin, plutôt que des bancs, de larges boulets de canon sur lesquels les visiteurs pourraient s’assoir seraient disséminés aléatoirement sur la place.

Compte des opérations jusqu’ici: 5 institutions publiques et ministères impliqués, 7 conseils pour le permis, 9 révisions des dessins, 19 réunions avec les agents publics, 28 visites de supervisions, 145 coups de téléphones, 189 emails.

Services

Moy Is

Let’s talk

 

Stream or Download

Dexameni / Reservoir audio walk

or Here

Go to Fokylidou 25
Put on your headphones
Play on your mobile phone or mp3 player

 

Elena Zabeli
Katerina Chryssanthopoulou

moy